Bulles Affiche avec découpes H843px.jpg

Un processus de gestion des conflits

La médiation familiale, notamment en matière de séparation et de divorce, est un processus de gestion des conflits dans lequel les membres de la famille demandent ou acceptent l’intervention confidentielle et impartiale d’une tierce personne, le médiateur familial.

Un accord durable et acceptable

« Le rôle du médiateur familial est de vous amener à trouver les bases d’un accord durable et mutuellement acceptable, tenant compte des besoins de chacun, et particulièrement de ceux des enfants, dans un esprit de co-responsabilité parentale.

La médiation aborde tous les enjeux de la désunion, notamment relationnels, économiques et patrimoniaux qui permet à chacun de reconnaître et respecter le ressenti et les choix de l'autre.

Par extension, ce processus peut être accessible à l’ensemble de la famille (ascendants, descendants ou collatéraux) concerné par une rupture de communication dont l’origine est liée à une séparation. » 

     (Définition par l’APMF, 1990)

Pourquoi faire appel à un médiateur ? 

La médiation familiale prend en compte la famille au sens large du terme, c’est-à-dire toutes les personnes concernées par une rupture de communication dont les origines peuvent être :

  • La séparation de parents ou de grands-parents;

  • La perte de contact avec un autre membre de votre famille ; 

  • Les problèmes causés par le règlement d’une succession ;

  • L’organisation avec votre fratrie de la perte d'autonomie d’un parent âgé.   

BM Parents contreforme 576 px.png